top of page
extrait panorama - duchesse sauvée.JPG
17a.jpg
03b.jpg

8 sites étudiés

CONSTRUCTION D'UNE ROTONDE PERMETTANT L'EXPOSITION PÉRENNE DU PANORAMA  
Les 8 sites ayant fait l’objet d’une étude de faisabilité

Le panorama de Morat représente sur 360 degrés la bataille du 22 juin 1476. Cette peinture exceptionnelle de par l’importance du fait relaté et ses dimensions de 1000 m2 (100 m x 10 m) a été peinte par Louis Braun en 1893. La société suisse des panoramas vend l’œuvre a un propriétaire thurgovien qui l’offre en 1924 à la ville de Morat. En 1975, les propriétaires confirment le fait en précisant la condition selon laquelle ce panorama devra rester à Morat (das Ort des Ereignis, le lieu de l’événement historique).

 

Fin 2014, la Fondation devenue entretemps dépositaire du panorama de la bataille de Morat informait la presse que les négociations entreprises avec le Musée d’Histoire de Berne n’avaient pas abouti et qu’aucune solution pérenne n’existait afin de présenter l’œuvre au public. Depuis Expo.02, la toile est entreposée dans un dépôt de l’armée et n’est pas accessible au public. Dans le but de créer une émulation autour de la problématique, l’association des Amis du panorama a été créée afin de permettre d’exposer publiquement et de manière pérenne cette peinture d’envergure exceptionnelle. A la suggestion de Stanislas Rück, chef de Service des biens culturels (SBC) de l’Etat de Fribourg, l’AAPM a financé une étude de faisabilité menée par Michel Etter de Thématis, Vevey (VD). Celle-ci concluait que « l’exploitation pourrait sous condition être rentable, par ex. si une seconde toile tendue chaque heure devant l’originale pouvait y recevoir alternativement des projections de spectacles audio-visuels (Réalité augmentée) attirant le public, selon le modèle des Carrières de Lumières aux Baux de Provence et Atelier des Lumières à Paris ».

 

 L’International Panorama Council IPC soutient le projet de redonner un lieu pérenne pour la présentation de cette œuvre à la population.

 

 Divers emplacements ont été recensés et étudiés en vue d’une implantation possible :

 - Murten, projet du Viehmarkt

 - Murten, projet du Kannonenmätteli

 - Kerzers, site du Papillorama

 - Löwenberg, site du Centre CFF

-  Fribourg, site du barrage de la Maigrauge

 - Broc, site d’Electrobroc/Groupe E, en synergie avec la Maison Cailler

 - Pringy, site de la fromagerie de démonstration

 - Gruyère, au château

Emille Mermillod a effectué en 2018-2019 son travail de master d'Architecture EPFL en imaginant un projet de rotonde semi-enterrée à Morat, au lieu dit Stadtgraben. Cette proposition a été reprise, développée et correspond maintenant à l’une des 2 Demandes préalables de construction 

 

bottom of page